Cerveaux

« Les faux-fuyants valaient mieux que les mensonges ».

Les années 80 voient survenir un bouleversement inattendu avec la naissance d’enfants présentant des capacités exceptionnelles. Ces dons font d’eux des Brillants, bientôt jalousés et vus comme potentiellement dangereux par la population dominante des Normaux. Nick Cooper, quoique Brillant, a choisi une carrière d’agent fédéral parmi les Normaux et de mettre son don au service de la traque de surdoués devenus terroristes. SakeybrillantsMais lorsque des attentats sanglants sont perpétrés, que la guerre civile guette, que ses efforts pour traquer les « Tordus » restent vains et que sa famille est directement concernée, Nick doit revoir ses certitudes.

Honnêtement, je n’avais pas très envie de me plonger dans ce roman, la dystopie n’étant pas ma tasse de thé. Et bien j’ai eu tort. Ce thriller est très réussi, avec une intrigue prenante, rondement menée et bien plus édifiante qu’il n’y paraît ! Totalement subversif, le roman interroge notre société, nos valeurs, nos convictions. Sous couvert de SF, il aborde des questions sérieuses et bien de notre siècle : racisme, différence, terrorisme, politique, embrigadement et pouvoir… Finalement, j’en redemande et le tome 2 de cette trilogie est déjà sur ma table de nuit…

Marcus Sakey, Les Brillants, Folio, 2016, ♥♥♥♥