C’est lundi, que lisez-vous ? #9

Séduite par l’initiative de Galleane, je me plie avec plaisir à ce petit exercice hebdomadaire dont le principe est simple. Il s’agit de répondre, en mots ou en images, aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu cette semaine ?

9782290147788

Ailleurs si j’y suis
A. Laurain
J’ai lu, 2018

Pierre-François Chaumont, brillant avocat parisien, est collectionneur depuis l’enfance. Un matin qu’il déambule dans les salles d’exposition de l’hôtel Drouot, il se retrouve nez à nez avec un portrait du XVIIIe siècle. Stupéfaction : le visage de l’homme en perruque poudrée, c’est le sien! Pulvérisant les enchères, Pierre-François rapporte l’étrange tableau chez lui. Mais le mystère tourne rapidement à la paranoïa car ni sa femme ni ses proches ne remarquent la ressemblance. Pierre-François serait-il devenu fou ?

Que suis-je en train de lire ?

Wingateenfantsfleuve_250Les Enfants du fleuve
L. Wingate
Les Escales, 2018

Peu importe les chemins empruntés, le cœur se souvient toujours d’où l’on vient. Memphis, 1939. Par une nuit pluvieuse, Rill Foss, douze ans, et ses quatre frère et sœurs sont enlevés par des inconnus. Emmenés loin de la péniche familiale et des bords du Mississippi, jetés dans un orphelinat, les enfants réalisent bien vite qu’ils ne reverront plus leurs parents. La mystérieuse Société des foyers d’accueil du Tennessee vient de sceller leur sort à tout jamais.

Caroline du Sud, de nos jours. Avery Stafford, jeune avocate épanouie à qui tout semble sourire, est de retour dans la ville de son enfance. Lors d’une visite à sa grand-mère, cette dernière tient un discours étrange qui remet en cause toutes ses certitudes. Quelle est vraiment l’histoire de sa famille ? D’où vient-elle ? Troublée, Avery commence à enquêter…

Que vais-je lire ensuite ?

HP5Harry Potter et l’Ordre du Phénix
J.K. Rowling
Gallimard, 2003

À quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

Alter ego

« Les objets anciens portent en eux la mémoire de ceux qui les ont possédés ».

Pierre-François Chaumont, avocat parisien, est aussi un grand collectionneur qui court les salles d’exposition à la recherche de la perle rare. Lors d’une visite à l’Hôtel Drouot, il s’éprend d’un portrait datant du 18e siècle et se bat pour remporter l’enchère exorbitante. La raison d’un tel engouement : Pierre-François reconnait ses traits dans ceux du personnage représenté sur le tableau. Le problème : il est le seul à voir cette ressemblance.
Peu importe pour celui qui identifie bientôt les armoiries présentes sur le portrait, localise une famille, et un château en Bourgogne. Reste à se rendre sur place pour comprendre…

9782290147788

J’arrête ici le résumé pour ne pas dévoiler le renversement de situation qui fait la saveur de ce petit roman (spoiler ici), qui fut le premier écrit par Antoine Laurain. Une bonne entrée en matière pour qui voudrait découvrir la plume de cet auteur que j’affectionne particulièrement. Le style est pêchu, littéraire – avec une maîtrise parfaite de la métaphore – sans jamais être maniéré, un brin cynique, plein d’humour. Quant à son propos, j’en aime la clairvoyante honnêteté : un regard désabusé sur nos vies et nos choix. Bref, je plébiscite !

Antoine Laurain, Ailleurs si j’y suis, J’ai lu, 2018, ♥♥♥♥♥

C’est lundi, que lisez-vous ? #8

Séduite par l’initiative de Galleane, je me plie avec plaisir à ce petit exercice hebdomadaire dont le principe est simple. Il s’agit de répondre, en mots ou en images, aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu cette semaine ?

Haranpayssoleilrouge_250

Le Pays du soleil rouge
Elisabeth Haran
L’Archipel 2017

Angleterre, 1941. Accusée d’avoir agressé le père d’un de ses élèves, Lara Penrose, une jeune enseignante, choisit pour éviter la prison de partir enseigner en Australie. Quand elle arrive à Shady Camp, bourgade reculée au nord de l’île continent, c’est le choc. D’abord, il n’y a pas d’école. Et puis la région est infestée de crocodiles. Mais Rick va régler le problème. Dès leur première rencontre, Lara est séduite par cet homme, éconduisant le Dr Jerry qui lui faisait jusque-là une cour assidue…
Des paysages exotiques et envoûtants, une héroïne qui doit lutter contre l’adversité pour trouver le bonheur et sa place dans la société… Sont ici réunis tous les ingrédients qui ont contribué au succès des sagas de Tamara McKinley, Sarah Lark ou Colleen McCullough.

Que suis-je en train de lire ?

HP5

Harry Potter et l’Ordre du Phénix
J.K. Rowling
Gallimard 2003

À quinze ans, Harry s’apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s’il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n’a jamais été aussi anxieux. L’adolescence, la perspective des examens importants en fin d’année et ces étranges cauchemars… Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d’une véritable lutte de pouvoir. La résistance s’organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours…

Que vais-je lire ensuite ?
9782290147788Ailleurs si j’y suis
A. Laurain
J’ai lu, 2018

Pierre-François Chaumont, brillant avocat parisien, est collectionneur depuis l’enfance. Un matin qu’il déambule dans les salles d’exposition de l’hôtel Drouot, il se retrouve nez à nez avec un portrait du XVIIIe siècle. Stupéfaction : le visage de l’homme en perruque poudrée, c’est le sien! Pulvérisant les enchères, Pierre-François rapporte l’étrange tableau chez lui. Mais le mystère tourne rapidement à la paranoïa car ni sa femme ni ses proches ne remarquent la ressemblance. Pierre-François serait-il devenu fou ?

La musique adoucit

« Dans le fond, c’était sûrement bien commode pour de nombreux maris lassés de leurs femmes que de les abandonner aux bras d’un autre. »

Quand les éditions J’ai lu m’ont proposé de faire mon choix dans leur catalogue, la couverture de ce roman a immédiatement attiré mon œil… Née en 1980, je suis de cette génération qui a encore bien connu baladeurs, cassettes audio (et sait pourquoi il faut toujours un crayon à portée de main !). Génération qui reste souvent un brin nostalgique de la musique de cette époque

Par conséquent, si la couverture était une invitation, la quatrième fut une véritable tentation :
Un entrepreneur du Net soudainement populaire au point que les Français voudraient en faire leur prochain président, un artiste contemporain dont la dernière œuvre – un cerveau géant de vingt-cinq mètres de haut – vient d’être installée dans les jardins des Tuileries, le leader mégalomane d’un groupuscule d’extrême droite, un starlette de films X venue du fin fond de la Russie, un antiquaire décédé dans des circonstances bien particulières, un médecin généraliste en quête d’une cassette contenant les chansons du groupe de pop dont il faisait partie dans les années 80.
Leur point commun ? Une lettre qui aurait pu donner un tout autre cours à leur vie, et qui vient d’arriver à son destinataire avec… trente-trois ans de retard (extrait).

LaurainRhapsodie_250C’est intrigué et un brin agacé qu’Alain, médecin généraliste, découvre en effet dans sa boîte une lettre arrivée avec 33 ans de retard. Une missive qui annonçait au groupe Les Hologrammes un probable contrat avec une grande maison de disque ! L’occasion pour cet homme, désabusé et déçu du cours banal qu’a pris sa vie, de tenter de reprendre contact avec ses anciens acolytes et d’imaginer combien cette lettre aurait pu changer leurs destinées.

Et le romancier de balader le lecteur entre le passé et le quotidien de ces six personnages, aux carrière et devenir souvent inattendus. Ce dernier le suit avec curiosité et apprécie, derrière le récit divertissant et primesautier, la critique plus cynique de l’art contemporain (le cerveau gonflable qui retrouve sa liberté est un bijou !), de la politique et des médias. Les clins d’œil sarcastiques à notre société et à ses dérives. Il se laisse finalement porter par une histoire touchante, s’amuse de son sursaut final (je n’en dirai rien !) et se laisse convaincre par la moralité de ce conte moderne (ne jamais avoir de regret)…

Un roman intelligent et mordant, d’une grande finesse mais néanmoins très abordable. Et une jolie leçon de vie en prime. Je recommande !

 Antoine Laurain, Rhapsodie française, J’ai lu, 2017, ♥♥♥♥♥