Littérature brésilienne, Littérature française, Roman, Science-Fiction/fantasy

Ces livres dont je ne parlerai (presque) pas #4

Depuis décembre, je lis plus de livres que je ne prends le temps d’en chroniquer ! Et la période des fêtes (avec de nombreux ouvrages sous mon sapin, j’ai une famille adorable) n’a pas inversé la tendance. Il était donc temps que je rattrape (un peu) le temps perdu :  avec 3 lectures dans ce billet… et la suite bientôt ! En attendant, je remercie les éditions Folio et J’ai lu pour leurs fidèles envois !

7ejourUne fois dépassé le style déroutant de l’auteur (assez proustien !), Au commencement du 7e jour s’avère un pavé (de trois histoires en une) passionnant, haletant et d’une grande profondeur. Camille est victime d’un accident de voiture en un lieu où elle ne devait pas être. Alors que dure son coma, Thomas son époux, cherche à comprendre. Une quête existentielle qui le transporte dans son propre passé et le mènera jusqu’en Afrique, pour mieux connaître Camille, pour apprendre à se connaître lui-même. Érudit et prenant.

Luc Lang, Au commencement du 7e jour, Folio, 2017, ♥♥♥♥

SoupermaléficesFan de Lanfeust et autres Trolls, ne passez surtout pas votre chemin ! Vous trouverez dans ce roman tout ce qui fait le génie d’Arleston : des personnages atypiques (une espionne caméléon et un cuisinier pathétiquement amoureux) sympathiques et attachants dans un monde d’une grande « fantasy ». Le tout saupoudré d’une bonne dose d’humour. L’imagination fertile de l’auteur fait oublier les quelques faiblesses de l’intrigue et on passe un très bon moment.

Christophe Arleston, Le Souper des Maléfices, J’ai lu, 2017, ♥♥♥

Coehloadultère_250Ce roman est le livre voyageur de Ninon et, malgré tout mon enthousiasme pour cette belle idée (à refaire, sans hésitation), je dois reconnaître que l’histoire de Paulo Coelho (dont j’apprécie la plume) n’a pas réussi à m’emporter. Lent, sans réelle consistance, Adultère met en scène une femme qui s’engage dans une liaison impossible pour palier mal-être et ennui. Je n’ai aucune sympathie pour le personnage. Je me perds dans ses réflexions. Et je m’ennuie à mon tour.

Paulo Coelho, Adultère, J’ai lu, 2015, ♥♥

Littérature américaine, Roman, Science-Fiction/fantasy, Thriller/policier

Cerveaux

Les années 80 voient survenir un bouleversement inattendu avec la naissance d’enfants présentant des capacités exceptionnelles. Ces dons font d’eux des Brillants, bientôt jalousés et vus comme potentiellement dangereux par la population dominante des Normaux. Nick Cooper, quoique Brillant, a choisi une carrière d’agent fédéral parmi les Normaux et de mettre son don au service de la traque de surdoués devenus terroristes. Mais lorsque des attentats sanglants sont perpétrés, que la guerre civile guette, que ses efforts pour traquer les « Tordus » restent vains et que sa famille est directement concernée, Nick doit revoir ses certitudes.

Normaux versus Tordus

Honnêtement, je n’avais pas très envie de me plonger dans ce roman, la dystopie n’étant pas ma tasse de thé. Et bien j’ai eu tort. Ce thriller est très réussi, avec une intrigue prenante, rondement menée et bien plus édifiante qu’il n’y paraît ! Totalement subversif, le roman interroge notre société, nos valeurs, nos convictions. Sous couvert de SF, il aborde des questions sérieuses et bien de notre siècle : racisme, différence, terrorisme, politique, embrigadement et pouvoir… Finalement, j’en redemande et le tome 2 de cette trilogie est déjà sur ma table de nuit…

Références

Sakeybrillants
Les Brillants

Marcus Sakey
Folio
2016
♥♥♥♥

Ils sont dotés de facultés hors du commun. Ils représentent 1 % de la population mondiale. Ce sont les «Brillants».
L’agent Nick Cooper, bien que lui-même Brillant, consacre sa vie à protéger les gens normaux en travaillant au sein du DAR, le département chargé de contrôler l’activité de ces surdoués. Pourtant, la traque de John Smith, le Brillant ennemi n° 1, va l’obliger à choisir son camp…

Littérature française, Roman

Ce que font les soldats de plomb

Eté 1911. Edward Sanders rentre chez lui. Il n’a pas pris le train qui le conduit, tous les jours, sur son lieu de travail à Londres. Il a été prévenu par télégramme que son rendez-vous avait été annulé : un incident qui perturbe son quotidien réglé. Chemin faisant, il songe à son enfance solitaire et se souvient de ses soldats de plomb dont il croyait qu’ils prenaient vie, dès qu’il avait le dos tourné… Une pensée et une situation inattendues qui le poussent bientôt à tenter une expérience : puisque personne ne l’attend, il observera à distance sa famille et les gens de maison, autres soldats dont il ignore le quotidien…
Le même jour de juillet 1911. Susan Sanders décide de faire une surprise à son époux en le rejoignant à Londres. Bien entendu, elle ne l’y trouve pas. Elle avait pourtant une grande nouvelle à lui annoncer…
XXe siècle. Susan Sanders, arrière-petite fille de la précédente, attend avec impatience la visite de son amie Sarah pour partager avec elle sa découverte. Elle vient de trouver, dans la maison familiale dont elle a hérité, les agendas de son aïeule…

Une agréable promenade dans la campagne anglaise

Un court roman très bien écrit qui entraîne le lecteur dans une agréable promenade dans la campagne anglaise et parmi les souvenirs, les chagrins, les bonheurs des divers protagonistes.
Si j’ai beaucoup apprécié cette lecture et savouré son atmosphère, j’en attendais toutefois davantage. Le roman essaime plusieurs secrets et détails symboliques qui encouragent et permettent quelques tentatives d’interprétation, mais n’en laisse pas moins de nombreuses interrogations sans réponse et le lecteur face à ses incertitudes… 

Références

Wolkensteinheureanglaise_250L’Heure anglaise
Julie Wolkenstein
Folio Gallimard
2006
♥♥♥♥

Juillet 1911, une matinée d’été dans la campagne anglaise. Edward Sanders marche le long de la rivière. Il rentre chez lui, mais personne ne l’y attend. Ni Susan, ni les enfants. Tous le croient en ville, sagement assis à son bureau. Susan Sanders parcourt les rues de Londres. Personne ne sait qu’elle s’y trouve. Pas Edward en tout cas. Elle va lui faire une surprise, aller le chercher à l’étude, pénétrer dans cet immeuble inconnu où il passe ses journées. Aujourd’hui, elle a un secret à lui confier. Pour tous les deux, c’est une journée particulière. Au rythme de leur promenade, au fil de leurs souvenirs, reviennent en foule les fantômes d’une époque disparue : débutantes promises à la noyade ou à la folie, duchesses suffragettes, scandales étouffés, excentriques sacrifiés. C’est l’heure anglaise, l’heure où se réveillent les fastes de la Riviera et les enfances solitaires, les bibelots victoriens et leurs fêlures.

Littérature irlandaise, Roman, Thriller/policier

Double

La vie de Rosalie et de Luke s’est délitée voici quelques mois après la révélation de l’adultère commis par Luke. Mais l’annonce de la mort de Rob, leur fils, lors d’un voyage en Thaïlande provoque un séisme familial. Les mois qui suivent sont un cauchemar dans lequel Rosalie doit apprendre à composer avec la perte de son fils, un contexte conjugal compliqué et aussi la dépression de Maddie, sa fille. Cette dernière se juge coupable de la mort de son frère mais refuse d’expliquer pourquoi à ses parents. Elle se lie avec un gang de filles particulièrement violentes. Rosalie croit apercevoir le bout du tunnel lorsque, au cours d’une thérapie de groupe, elles font la connaissance de Jed, un jeune homme auquel Maddie s’attache très rapidement, même si cette figure singulière devient de plus en plus angoissante. L’adolescente reprend goût à la vie, alors que le diabolique Jed ne cesse de s’immiscer dans la famille… (quatrième de couverture).

Un bon thriller qui se lit avec une facilité déconcertante malgré le sérieux des thèmes qu’il aborde : travail de deuil, dépression, culpabilité, tromperies…

Oriordanimposture_250

Mention spéciale pour le personnage de Jed qui, derrière une gueule d’ange et des manières affables, incarne la duperie la plus malfaisante et manque de conduire toute une famille à sa perte. La dualité du personnage masculin compense la psychologie un peu faiblarde des protagonistes féminins, passablement naïfs – même si leur détresse explique à l’évidence leur confiance aveugle – et peu attachants à force d’atermoiements.
Une intrigue efficace, une histoire crédible – malgré une fin un peu rocambolesque – font  de ce roman un lecture souvent prenante, divertissante, un brin agaçante parfois.

Je remercie les éditions Folio pour ce roman gracieusement offert en échange d’une critique.

Kate O’Riordan, La Fin d’une imposture, Folio Policier, 2017, ♥♥♥

Littérature française, Roman, Science-Fiction/fantasy

Au Paris des Merveilles

Rappelez-vous ce que vous connaissez du Paris du XXème siècle, celui de la belle Époque, des grands Boulevards haussmanniens, de l’Art Nouveau, de l’électricité et des premières automobiles. Ajoutez-y une touche de magie, des fées, des licornes, des trolls et des mages qui circulent librement dans la capitale. Acceptez également l’existence d’un OutreMonde aux frontières de ce Paris des Merveilles et vous vous sentirez parfaitement heureux dans le monde magique créé par Pierre Pevel.

Pevelambremer_250

Là, suivez-y les aventures de Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du cercle Cyan et de la charmante Isabel de Saint-Gil, son épouse. Une fée bannie de l’OutreMonde, mais aussi espionne cambrioleuse à ses heures perdues. Éclaircissez à leurs côtés un meurtre sanglant lié à un trafic d’objets enchantés. Décryptez l’énigme de l’ouvrage que vous avez emprunté à la Bibliothèque Royale d’Ambremer. Combattez les gargouilles, rapportez la licorne de cristal, terrassez la Reine Noire. Conservez enfin une paix relative entre les Dragons, les Licornes et la Reine des Fées.

Et surtout laissez vous enchanter par cet univers aussi beau qu’érudit, par une écriture fine et littéraire (et une bonne dose d’humour !), par des descriptions envoûtantes, par des personnages rusés et attachants. Comme moi, je crois que vous aurez hâte de les retrouver dans les deux prochains volets de cette trilogie. Et Dieu sait pourtant que je n’aime pas trop la Science-Fiction !

Je remercie les éditions Folio pour cet ouvrage gracieusement offert en échange d’une critique.

Pierre Pevel, Les Enchantements d’Ambremer, Folio SF, 2017, ♥♥♥♥

Littérature argentine, Roman, Thriller/policier

Viril

Maggiorihommes_250A Buenos Aires, un sénateur, un juge et un banquier participent à une orgie au cours de laquelle une prostituée meurt d’une overdose. Or, toute la scène a été filmée et la vidéo compromettante a disparu. Deux policiers, l’un obsessionnel, l’autre un ex-tortionnaire alcoolique, mènent l’enquête et croisent en chemin deux voleurs et une bande de jeunes drogués (quatrième de couverture).

C’est violent, cru, dérangeant, masculin. Complexe – je me suis complètement perdue dans les alias et autres surnoms. Lent, décousu, plein de méandres – au point pour moi de perdre le fil. Dommage, j’avais pourtant été ravie que les éditions Folio me permettent – merci à elles – de lire ce thriller en avant-première.

Germán Maggiori, Entre hommes, Folio Policier, 2017,