Écrits d’amour

« Ta hantise est de mourir sans avoir vécu, sans avoir pu apaiser ta soif, sans avoir rencontré ce que tu ne saurais dire mais qui te fait si douloureusement défaut. »  Dans ce récit autobiographique, l’auteur rend hommage à ses deux mères. La première, “l’esseulée, l’étouffée, la jetée-dans-la fosse” est celle qui lui a donné le jour, […]

Read More…