En famille

Les beignets devraient représenter le signe universel du bonheur.
On pourrait gagner des guerres avec des beignets.

Elle qui croyait être accueillie à bras ouverts… Quand Nora Stuart, jeune gastroentérologue, se fait renverser par une camionnette d’extermination des nuisibles, elle y voit comme un signe. Ajoutez à cela une séance aux urgences durant laquelle son petit ami flirte ouvertement avec une autre, et c’est la goutte d’eau.
Ressentant un besoin urgent de soutien, Nora saute le pas et décide de revenir à Scupper Island, son île natale qu’elle avait soigneusement évitée depuis 15 ans. Si elle espérait que les habitants de l’île lui auraient pardonné tout ce qu’ils lui reprochaient au lycée, c’est raté.
L’accueil de sa mère et de sa nièce est tout aussi froid. Mais c’était sans compter sur l’optimisme et la détermination sans faille de Nora, prête à tout pour ressouder sa famille et passer un bon été sur cette île qui n’oublie jamais rien (quatrième de couverture).

Higginsmaintenantdis_250Bien m’en a pris lorsque j’ai sélectionné un peu par hasard ce roman sur Netgalley, à la recherche d’une histoire distrayante et attirée par le résumé de l’éditeur. Nora, jeune gastroentérologue, retourne sur son île natale après avoir été renversée par une camionnette. L’occasion pour elle de faire le point sur sa vie amoureuse et surtout de renouer avec ses origines. Non sans mal ! Entre un compagnon volage, menteur mais crampon, une mère des plus distantes, un père envolé, une sœur en prison, une nièce adolescente en pleine rébellion et la rancœur tenace des villageois qui ne lui pardonnent pas sa réussite, Nora, admirable de ténacité, n’a pas vraiment le temps de s’apitoyer sur son sort. Au fil des pages, c’est non seulement l’histoire de la jeune femme, mais aussi celle d’une famille déchirée qui se dessine. Le propos du roman est sérieux : il est question d’agression, de bipolarité, de différence, de secrets familiaux, d’amertume, d’injustice, mais aussi d’amitié, d’amour, d’espoir et de reconstruction. Le tout en un style enlevé, non dénué d’humour, qui allège un peu la gravité des thèmes évoqués. Je recommande vivement.

Kristian Higgins, Maintenant que tu le dis, Harper Collins, 2018,  ♥♥♥♥

Profil PoudlardChallenge HP – Deuxième année – Feinte de Wronski (quidditch)
un livre avec une flèche sur la couverture

Une réflexion sur “En famille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s