Bébé livré !

« Elle commença à baisser son fusil. Si elle me tirait dessus maintenant, ce serait ma poitrine qui serait emportée et pas ma tête. Un léger mieux, peut-être ».

Promise Falls, état de New York, aujourd’hui. Après le décès de sa femme et la faillite du journal pour lequel il bossait, David Harwood se voit obligé de retrouver sa ville natale de Promise Falls, pour s’installer chez ses parents. Pour tuer le temps, David décide rend visite à sa jeune cousine Marla, fragilisée par la perte brutale de son bébé, quelques mois plus tôt. Mais à son arrivée, la jeune femme a un nourrisson dans les bras, un petit garçon qu’elle dit lui avoir été remis par un ange. Une adresse laissée sur la poussette du bébé conduit David à la résidence huppée des Gaynor… dont la femme, Rosemary, baigne dans une mare de sang, le ventre lardé de coups de couteau. L’effroi est total : Marla aurait-elle totalement perdu pied ? Comment une fille aussi douce pourrait-elle être la responsable d’un tel carnage ? Le cerveau du journaliste est en ébullition. Bien décidé à prouver l’innocence de sa cousine, David décide d’assister le débonnaire détective Barry Duckworth dans cette affaire exceptionnelle. Et ce dernier ne manque pas d’occupation. Car si ce crime est traité de manière prioritaire, il vient s’ajouter à une longue liste de faits étranges : pendaison d’écureuils, agressions sur le campus… Y a-t-il un lien entre tous ces crimes ? Qui a dit que Promise Falls était une ville tranquille ? (quatrième de couverture)

Je me dois d’être sincère, il n’y a plus aucune objectivité de ma part lorsque je chronique Linwood Barclay. J’en suis inconditionnelle au point d’être happée par ses romans dès les deux premiers chapitres et de dévorer le tout en quelques heures.
Fausses Promesses ne fait donc pas exception et  je me réjouis à l’idée que ce  volume soit le premier d’une future trilogie. Du coup, ne vous attendez pas à voir résolues toutes les intrigues, dévoilées – à mon sens à tort – par la quatrième de couverture. Au risque d’une frustration assurée ! Les aficionados reconnaîtront, quant à eux et non sans plaisir, certains des personnages de Ne la quitte pas des yeux et des Voisins d’à côté. Pour autant, Fausses Promesses peut être lu sans aucune connaissance du contexte des romans précédents.

Barclaypromesses_250En ce qui concerne l’intrigue principale, elle est dense et habilement construite, comme toujours, alternant les points de vue, rythmée, prenante, même s’il faut reconnaître que l’auteur nous a habitués à davantage de rebondissements. Toutefois, on retrouve avec plaisir ce qui fait de Barclay un des maîtres du thriller. Mise en scène de héros malgré eux (le personnage principal se demande lui-même s’il n’est pas un loser) et rendus d’autant plus attachants. Humour et traits d’esprit qui viennent contrebalancer – sans l’affaiblir – le sérieux des sujets abordés (maternité, perte d’un enfant, secrets familiaux, folie…). Tension, suspense, tours et détours jusqu’au dénouement final, toujours surprenant (même si un peu en deçà de mes attentes, du fait des mystères non élucidés… patience…). En bref, Barclay nous mène par le bout du nez… et on en redemande !

Merci aux éditions Belfond Noir, via Netgalley, de m’avoir permis de lire mon auteur de thriller préféré !

Linwood Barclay, Fausses Promesses, Belfond Noir, 2017, ♥♥♥♥♥

4 réflexions sur “Bébé livré !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s