Belles surprises, Challenge, Littérature américaine, Roman

Un secret à vous dire

Comment parler de ce roman et, plus encore, du secret qu’il renferme sans trop en dire et gâcher le plaisir de lecture ? J’ai beau tourner ma chronique dans tous les sens, je n’y arrive pas ! Je préfère donc vous renvoyer vers la prudente quatrième de couverture, vers les blogs qui depuis longtemps en parlent très bien, tout en vous invitant fortement à lire ce roman qui interroge beaucoup (qu’aurais-je fait d’ailleurs d’un tel secret ?) et dont le succès est tout à fait justifié.

Le-secret-du-mari

Ceci étant dit, ce billet ne s’arrêtera pas là puisqu’il se veut avant tout le récit d’une première expérience – le livre audio – et s’inscrit dans le Challenge Lectures improbables. Je remercie les éditions AudioLib qui m’a permis de faire cette excellente première découverte.

Pourtant, les choses n’ont pas très bien commencé. La première difficulté ayant été pour moi de trouver le support adéquat pour écouter le CD MP3 : mon baladeur (je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans …) ne supportant pas le fichier, mon lecteur ayant beaucoup de mal à identifier les pistes, n’ayant pas de voiture et donc pas d’autoradio non plus. Finalement, c’est sur le lecteur DVD dans mon salon que j’ai pu écouter Le Secret du Mari. Canapé en prime, pas mal !

Première session d’écoute

Il faut un certain temps pour prendre ses marques. La voix est très agréable et l’écoute me confirmera la qualité du jeu de Nathalie Hugo. Je dois un peu me concentrer, mes pensées ont tendance à s’évader et je perds le fil. Je prends aussi conscience que l’écoute va me prendre un certain temps (surtout si je continue mes rewind ^^). J’abandonne au bout de deux chapitres. Je suis trop préoccupée et je veux vraiment pouvoir profiter de l’expérience de manière optimale.

Deuxième session d’écoute

Je m’installe confortablement et la magie opère. J’y passe plusieurs heures et le plaisir est là. Résultat d’une lecture de grande qualité et d’une histoire prenante.

Troisième session d’écoute

Si j’avais encore un doute, il disparaît à cette occasion. Je suis une grande migraineuse. Et ce jour-là, si je souffre modérément, je ne peux pas lire pour autant. Mais écouter la suite du roman oui ! Contre toute attente. Même si je sais que ce ne sera pas possible en cas de migraine aigüe, je réalise que les livres audio ont une nouvelle raison d’être pour moi.

Quatrième, cinquième, sixième session…

Expérience très concluante. A renouveler au plus vite. Je songe même à m’équiper d’un lecteur MP3. Seul bémol, il faut avoir du temps à consacrer à cette écoute que je n’imagine faire qu’en parallèle de mes autres lectures. J’en ferai bien un rendez-vous « congés et vacances » . En tous cas, il n’est plus question de lecture improbable !

Liane Moriarty, Le Secret du Mari, Albin Michel, 2015, ♥♥♥♥♥

1 thought on “Un secret à vous dire”

  1. Je me suis récemment essayée aussi au livre audio avec Voyage au centre de la terre. Ca n’a pas été très réussi, je suis très vite revenue sur le roman papier. Comme pour toi lors de ta première session: impossible de me concentrer. Le fait de ne pas avoir d’endroit où fixer mon regard, m’a fait papillonner et penser à des millions de choses différentes. C’était un vrai bordel dans ma tête 😝 Déjà en règle générale j’ai du mal à prendre le commandement de tous les minis-moi qui s’y bousculent, mais alors là…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s