« Ta hantise est de mourir sans avoir vécu, sans avoir pu apaiser ta soif, sans avoir rencontré ce que tu ne saurais dire mais qui te fait si douloureusement défaut. » 

Dans ce récit autobiographique, l’auteur rend hommage à ses deux mères. La première, “l’esseulée, l’étouffée, la jetée-dans-la fosse” est celle qui lui a donné le jour, mais qui n’a pu l’élever, internée un mois après sa naissance et décédée tragiquement quelques années plus tard. Une femme sensible, trop intelligente, qui a souffert d’être incomprise des siens. Une femme qui n’a pas réussi à se remettre de son premier amour et n’a pas trouvé la force de s’extraire d’une solitude dévastatrice. La seconde, c’est “la vaillante, la valeureuse, la toute-donnée”, une paysanne fruste, dévouée, généreuse, qui a recueilli l’enfant de la précédente et l’a élevé avec amour. Et, pour conclure ce double portrait bouleversant, le témoignage de ce fils : un adulte en quête de son identité et de l’apaisement de ses doutes, un écrivain en devenir qui trouve dans les mots la force de surmonter son passé.

Julietlambeaux_250Lambeaux est un cri de détresse, d’amour, d’espoir qui ne peut laisser indifférent, tant il est sincère et profond. 
J’ai été emportée par ce récit tout en pudeur qui permet à l’auteur d’expliquer sa vocation, le pouvoir thérapeutique de ses écrits et, surtout, d’exprimer tout son amour pour ses deux mères.
Une mention spéciale au profond respect que cet auteur témoigne aux mots, à l’écriture, aux écrivains qui l’inspirent et qui transparaît dans un style travaillé avec soin et subtilité. Il en résulte un texte tout aussi éloquent par son écriture que par le message qu’il délivre.

Charles Juliet, Lambeaux, Gallimard, 1995, ♥♥♥♥♥

One thought on “ Écrits d’amour ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s