Littérature française, Roman

Les absents ont toujours tort

Une fête d’anniversaire surprise est organisée par Marguerite pour Paul sur les toits de Paris. La vue est splendide, le buffet est prêt, les convives triés sur le volet. Seul bémol : les hôtes n’arrivent pas…

Et pour cause : le couple se déchire à l’occasion d’une ultime dispute. Les invités patientent d’abordproduct_9782070468140_195x320, puis s’inquiètent (un peu), se lassent enfin et se laissent aller à la médisance, au jugement. Et tout un chacun se révèle…

Amours déçues, amitiés factices, relations de convenance, vies mornes ou gâchées, rancœurs, désillusions, superficialité se dévoilent au fil de portraits au vitriol, servis par une plume acérée, ironique, un brin guindée (comme les invités, d’ailleurs).
Ils s’aiment (un peu) puis se détestent (beaucoup) et force est de constater qu’on s’en délecte (à la folie). Une tranche de vie qui se dévore en quelques heures, divertissante, subtile, dérangeante.

Maria Pourchet, Rome en un jour, Folio, 2016, ♥♥♥♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s