Alors qu’il subit une séance d’hypnose pour soigner son insomnie, Thomas est en proie à une vision de cauchemar : il s’imagine en train de torturer une femme. Bientôt, les hallucinations se répètent et gagnent en précision. Thomas se rend à l’évidence : il n’est pas l’assassin, mais voit, à travers les yeux d’un tueur, un meurtre réellement en train de se perpétrer. Le jeune homme ne peut rester indifférent : flanqué d’une geek insondable et d’une policière en mal de reconnaissance, il s’engage dans une course effrénée pour démasquer et arrêter le coupable.

N’y allons pas par quatre chemins : ce roman est aussi délicieux qu’il est glauque ; l’énucléation (littérale et figurée) étant le fil conducteur de l’intrigue. Avec tes yeux réunit tout ce qui fait un bon thriller : un scénario bien pensé, un héros malgré lui, des personnages secondaires dotés d’une bonne épaisseur psychologique, des chapitres courts et percutants qui tiennent en haleine et font frissonner. Sans oublier une bonne dose de rebondissements, jusqu’au sursaut final.

Bref, un roman perturbant, dérangeant, glaçant qu’on dévore et qu’on adore !

Sire Cédric, Avec tes yeux, Presses de la Cité, 2015, ♥♥♥♥♥

4 thoughts on “ Pas froid aux yeux ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s