Viril

« La lâcheté est une misère intime mal cotée sur le marché de la rue ». 

Maggiorihommes_250

A Buenos Aires, un sénateur, un juge et un banquier participent à une orgie au cours de laquelle une prostituée meurt d’une overdose. Or, toute la scène a été filmée et la vidéo compromettante a disparu. Deux policiers, l’un obsessionnel, l’autre un ex-tortionnaire alcoolique, mènent l’enquête et croisent en chemin deux voleurs et une bande de jeunes drogués (quatrième de couverture).

C’est violent, cru, dérangeant, masculin. Complexe – je me suis complètement perdue dans les alias et autres surnoms. Lent, décousu, plein de méandres – au point pour moi de perdre le fil. J’avais pourtant été ravie que les éditions Folio me permettent – merci à elles – de lire ce thriller en avant-première.

Germán Maggiori, Entre hommes, Folio Policier, 2017,

Publié par

Aelys

Aelys, 38 ans, fervente lectrice et blogueuse depuis 2007. Spécialiste des relations arts et littérature au dix-neuvième siècle (thèse sur Rodolphe Bresdin et la littérature, 2007) "La littérature ne permet pas de marcher, mais elle permet de respirer". Roland Barthes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s