Avec ce premier recueil de nouvelles, le jeune auteur canadien John Vigna dresse un portrait bouleversant de la condition humaine dans un monde où la brutalité prend le pas sur la raison et où les mauvaises décisions partent toujours d’une bonne intention. Saisis dans leur rôle de mari, d’amant, de père ou de frère… (quatrième de couverture)

Huit nouvelles, huit découvertes, huit personnalités, huit histoires. Le Nord de l’Amérique en prime. Des récits intimes, profonds, simples, vrais, captivants parfois. Et pourtant… Malgré la finesse de l’écriture, je reste sur ma faim. Je ne suis décidément pas une lectrice de nouvelles.

Je remercie les éditions Albin Michel pour cet ouvrage gracieusement offert en échange d’une critique.

John Vigna, Loin de la violence des hommes, Albin Michel, 2015, ♥♥♥

2 thoughts on “ Hommes d’Amérique ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s